ENTREPRISES – Entraygues

Placée en redressement judiciaire, le sort de la Société Aveyronnaise d’Ameublement (S2A, ex COMBETTES), appartenant à l’entreprise aurillacoise GMV, se décidera le 20 janvier prochain au Tribunal de Commerce d’Aurillac. La seule offre de reprise qui émane du groupe CAUVAL prévoit 60 licenciements et la fermeture du site. 9 personnes et 3 machines seraient délocalisés sur le site de Bozouls (Valaubrac, ex Espalux). C‘est une catastrophe pour toute l’économie locale car COMBETTES est le premier employeur du canton, sans compter les emplois induits dans le commerce et l’artisanat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *