VOEUX 2017 1

LES VŒUX DU PRÉSIDENT DOMINIQUE COSTES POUR 2017

La cérémonie des vœux aux membres élus et au personnel de  la CCI AVEYRON a eu lieu lundi 9 janvier.

Voici les vœux formulés par le Président Dominique COSTES :

« L’on pourrait se dire, qu’en ce début de 2017, il est difficile de se souhaiter de bonnes choses et d’être résolument optimiste, quand l’on voit les conflits, les attentats sur notre planète et la déshérence humaine qui s’en suit.

Mais il faut rester optimiste et, en citant Monseigneur l’Evêque de Rodez, il faut croire à la lumière de Noël, pour qu’elle éclaire et qu’elle guide les hommes, car comme l’a dit Jean BODIN, Philosophe du 16ème siècle, « il n’y a de richesse que d’homme ».

Donc, mes vœux de Président de la CCI AVEYRON seront optimistes, mais aussi réalistes et s’adressent donc en premier aux élus de notre institution et à ses collaborateurs salariés.

En premier lieu, nous venons de mettre en place le 16 Décembre, la CCI de Région Occitanie et nous avons élu Alain DI CRESCENZO comme son premier Président. Notre CCI Territoriale a négocié et obtenu deux membres au Bureau de la Région, moi-même en tant que Vice-Président et Bernard DALMON qui aura aussi des responsabilités régionales. C’est avec ces deux postes une reconnaissance de notre CCI et de notre département.

C’est une grande Région politique et consulaire qui va peser sur certains choix, sur les pratiques et sur les marges de manœuvre.

2017, c’est une CCI Régionale renforcée, incontournable et partenaire du nouveau Conseil Régional qui va se mettre en place et dans cette très grande Région, on peut craindre une méconnaissance de ce qu’est la réalité économique de l’Aveyron. Les quatre élus à la Région, Bernard DALMON, Benoît BOUGEROL, Marc SEVIGNE et moi-même, nous nous engagerons pour défendre et promouvoir notre territoire.

Au-delà des contraintes budgétaires qu’il nous faut absolument intégrer, la deuxième priorité sera d’engager nos actions en tenant compte du contexte politique et économique de la nouvelle grande Région qui va, lui aussi, nous obliger à nous adapter.

Un autre point me semble fondamental dans cette régionalisation. Evitons le repli sur nous et notre seul territoire, l’ouverture est indispensable entre le bloc Toulousain et le bloc littoral autour de Montpellier et Nîmes. Nous devons faire acter et travailler à un bloc Nord-Région, avec les départements limitrophes et en premier lieu, le Tarn, mais aussi le Lot et la Lozère et là, dans cette stratégie d’alliance, nous pesons 900.000 habitants.

Des contraintes budgétaires s’imposent à nous et nous devrons nous adapter. Cela nous obligera à définir des priorités d’actions en tenant compte des besoins exprimés par nos ressortissants. Nous devons adopter le mode de fonctionnement d’une entreprise qui doit, en permanence, se remettre en cause et s’adapter aux contraintes de son environnement quelles qu’elles soient.

Nous devons donc aborder cette mandature en conscience de cet environnement beaucoup plus contraint, d’une marge de manœuvre moins favorable, d’une exigence partenariale plus forte, d’un cadre régional incontournable dans lequel nous devons exister, nous imposer en tant que CCI AVEYRON, mais plus encore dans une dimension nouvelle Nord Occitanie.

Ensuite, la loi NOTRE, elle définit les nouvelles compétences économiques entre les Intercommunalités et la Région. Nous devons travailler en partenariat avec ces acteurs, en leur exprimant les attentes des chefs d’entreprises et en leur proposant nos services et nos compétences, si possible en formalisant ce partenariat.

Notre CCI a de nombreux atouts et, tout d’abord, sa connaissance et sa proximité des entreprises : nous sommes le référent économique de proximité ! L’organisation territoriale des services est la démonstration de cette volonté réaffirmée.

Nous avons une capacité d’expertise, d’accompagnement auprès des entreprises et des Collectivités.

La CCI AVEYRON doit être un acteur incontournable du débat stratégique et d’avenir départemental, car nous avons une réelle potentialité d’engagement, de réflexion stratégique et d’études territoriales.

Nous avons la proximité territoriale auprès des entreprises pour agir dans tous les aspects de création, transmission, développement et prévention.

Mais pour réussir ces évolutions régionales et de proximité, un travail d’équipe est primordial, en intégrant tous les membres élus et associés, ainsi que bien sûr les collaborateurs.

Avec les élus, nous allons réfléchir à notre feuille de route, au cap que nous souhaitons donner à la CCI AVEYRON pour ce mandat. Nous allons pour cela constituer cinq groupes de travail.

L’objectif est de pouvoir présenter ce travail de réflexion et de nous engager dans ces défis avant fin Juin 2017.

Nous aurons ainsi définit la feuille de route de la CCI Aveyron pour ce mandat.

Notre CCI doit être l’interlocuteur privilégié en termes d’économie :

  • La CCI AVEYRON doit devenir un REFLEXE
  • La CCI AVEYRON doit être connue et reconnue pour ses compétences et sa proximité
  • Et être le MAILLON de référence pour relayer au plus près du terrain l’action en faveur de l’économie.

Nous avons un vrai challenge à relever tous ensemble, qui ne sera pas simple, mais qui est exaltant, car porteur d’avenir pour notre CCI.

Pour nos entreprises, nous devons réussir et je souhaite donc en conclusion, que nous entrions et que nous soyons dans la mêlée, comme en rugby et de pousser tous ensemble dans le même sens et là, nous serons efficaces et reconnus.

Bonne année à tous, pour vous et vos proches et on se dit « BON SUCCES » et que la lumière du début de mon propos, nous guide avec clairvoyance dans la bonne direction. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *