Le Préfet de la Région OCCITANIE à la rencontre des élus de la CCI AVEYRON

Il y a quelques jours, Pascal MAILHOS, le Préfet de la Région OCCITANIE avait convié les membres du bureau de la CCI AVEYRON à une rencontre dans les salons de la Préfecture de l’Aveyron, à l’initiative de Louis LAUGIER, Préfet du département.

Cette rencontre a permis des échanges cordiaux et constructifs sur les thèmes en lien direct avec les préoccupations des élus de la Chambre Consulaire en faveur du développement économique de l’Aveyron.

En premier lieu, le Président Dominique COSTES a présenté les forces de l’économie aveyronnaise et précisé l’organisation territoriale de la CCI AVEYRON, pour accompagner les entreprises au plus près de leurs besoins et préoccupations dans tous les domaines : transmission, financement, formation, international, innovation…

Ensuite, chaque membre du bureau de la CCI AVEYRON, a évoqué un certain nombre de sujets stratégiques, parmi lesquels 

  • L’avenir de la filière mécanique et notamment de deux entreprises phares du département : BOSCH et SAM,
  • L’importance des énergies renouvelables, avec, entre autre, le renouvellement des concessions hydroélectriques,
  • Les indispensables équipements et infrastructures nécessaires au renforcement de l’attractivité et au développement du territoire : l’aéroport de Rodez, la RN 88, le Très Haut Débit, le train de nuit Rodez-Paris….,
  • Le poids de la filière Agro-alimentaire et les interrogations concernant la filière Roquefort,
  • Les possibilités de développement pour la filière bois marquée par de nombreuses difficultés ces dernières années,
  • L’accès des entreprises aveyronnaises du BTP aux marchés publics. La mise en place des projets de construction liés à l’arrivée de la Légion sur le Camp Militaire du Larzac étant citée comme une réussite et l’exemple à suivre…

Le Préfet de Région repartait de Rodez avec une vision globale des perspectives évoquées et des souhaits d’engagement exprimés par les élus consulaires qui sont certains d’avoir été entendus lors de cette rencontre qui en appelle, sans doute, d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *