CONJONCTURE

Le recul de la croissance a été violent en fin d’année. Le secteur manufacturier aura cédé 7,3 % au quatrième trimestre avec un niveau de production revenu à celui de 1999. De son côté, le commerce extérieur, moteur le plus faible de la croissance française, fait perdre plusieurs dixièmes de point de croissance chaque année. Pour 2009, presque tous les secteurs industriels seront en repli, selon une étude. Seuls 8 secteurs sur 38 connaîtraient une croissance positive parmi lesquels l’électronique de défense, la pharmacie ou l’aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *