ECONOMIE – Capdenac

Sur Capdenac, les entreprises se battent pour sauver leurs emplois et résister à la crise. Capdenac abrite plusieurs entreprises importantes pour l’économie locale, régionale voire nationale. Raynal et Roquelaure dans la branche alimentaire, France Fermetures pour le volet commerce et les entreprises Capraro et Gregory pour le BTP. Pour Norbert GLEMET, directeur de l’usine Raynal et Roquelaure, qui compte 220 salariés, les effets de la crise dans le secteur alimentaire ne sont pas aussi importants que dans l’automobile ou le BTP. A France Fermeture qui emploie 52 employés et produit 30 000 pièces par an (fermetures en bois), on n’a pas recours au chômage partiel mais on applique un accord de modulation des horaires. Pour les 2 entreprises du BTP, la visibilité est réduite à quelques semaines et si la situation perdure, ils auront recours au chômage partiel. Quant à Forest Liné, entreprise phare du secteur aéronautique, le plan de sauvegarde de l’emploi a pris fin très récemment sans licenciements secs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *