CULTURE-LOISIRS

La loi sur l’ouverture à la concurrence du marché français des jeux d’argent et de hasard en ligne a été publiée. L’autorité de régulation mise en place va entériner prochainement le cahier des charges en vue de l’obtention des agréments. Les deux opérateurs historiques (PMU et Française des Jeux) dont le monopole est remis en cause mais qui entendent élargir leur offre, devront également demander des agréments. Les premiers agréments devraient être attribués pour la Coupe du monde de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *