URBANISME COMMERCIAL

Deux ans après, l’Assemblée nationale rouvre le dossier des hypermarchés en ville afin d’enrayer leur implantation anarchique et protéger le petit commerce. L’enjeu est d’enrayer le développement anarchique des grandes surfaces qui défigure la périphérie des villes et menace les petits commerces. « L’objectif est d’intégrer le droit de l’urbanisme commercial dans le code de l’urbanisme ». L’enjeu est de renforcer le pouvoir des élus et de donner un rôle central au schéma de cohérence territoriale (SCOT), prévu par la loi SRU de 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *