DISTRIBUTION

L’autorité de la concurrence a rendu public, deux avis dénonçant les mauvaises pratiques des acteurs de la grande distribution alimentaire qui entravent la concurrence. 6 enseignes sont accusées de « verrouiller » leurs positions sur le territoire français. Pour remettre de l’ordre dans ce contexte concurrentiel paralysé, l’autorité de la concurrence se contente dans un premier temps de lister les bonnes pratiques à adopter. Mais si rien ne se passe, il sera demandé au Parlement de légiférer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *