AUTOMOBILE

Pour gagner en rentabilité, les constructeurs misent sur les « plates formes globales » afin de réduire les prix de revient de leurs modèles en déployant le même soubassement technique pour de nombreux modèles. Cette approche engendre deux écueils. Le premier consiste à proposer une voiture « mondiale » qui, de ce fait, ne plaît à personne. Le second concerne les problèmes qui peuvent intervenir sur un module employé dans toutes les usines. Les campagnes de rappel peuvent s’avérer dévastatrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *