AUTOMOBILE

Les artisans de l’automobile ont été soulagés par l’arrêt de la prime à la casse. Réparateurs, carrossiers, sociétés de contrôle technique ont vu leur volume d’activité baisser avec la mise en place de cette prime qui a déstabilisé le marché de l’occasion. Parallèlement, les casses automobiles débordent et on « brade » les pièces détachées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *