FLAMBEE DES PRIX DU CARBURANT

Le secrétaire général de l’Union départementale des transporteurs routiers publics de l’Aveyron, Frédéric DOMENGE s’inquiète des difficultés renontrées par la filière transport. Avec une flambée des prix proche de celle de 2008, on constate que 20 % des entreprises de transport de marchandises souffrent et les 80 % s’en sortent tant bien que mal. La filière transport de marchandises bénéficie, depuis la loi « la petite facture » votée en 2008, d’une mesure visant à répercuter sur les factures un indice sur l’evolution du prix du carburant. 80 % des transporteurs l’appliquent à leurs clients en Aveyron. Le secrétaire général répond que ce moyen de transport est incontournable dans la région, même si l’augmentation des factures peut freiner les commandes des cilents.

Autre problématique pour le transport de voyageurs, deux tiers de l’activité concernent les lignes régulières et les transports scolaires, qui bénéficie d’une convention passée avec les collectivités. Ainsi un dispositif de revalorisation des prix annuels est prévu. Le dernier tiers est représenté par le tourisme, secteur dans lequel rien n’est prévu pour anticiper l’augmentation des coûts.L’aveyron compte pas moins de 152 sociétés pour 2200 salariés dont 1700 dans le secteur du transport de marchandises et 500 dans le transport de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *