untitled

RAYNAL ET ROQUELAURE S’ENGAGE SUR L’APPERTISE

Pour Norbert Glemet, directeur général de Raynal et Roquelaure, la conserverie est un métier d’avenir. La croissance sera donc construite sur ce secteur. Raynal et Roquelaure va bénéficier d’une nouvelle capacité financière qui va lui permettre de mener des opérations de croissance externe. Aujourd’hui, le groupe n° 2 des plats cuisinés en France possède trois usines de production dont l’usine de Capdenac Gare, siège de l’entreprise. Ce site emploie 215 salariés et assure près de 20 % de la production annuelle. Il va bénéficier d’un nouveau projet industriel  afin de porter la capacité de production de 14 000 tonnes à 25 000-30 000 tonnes. Pour cela, la stérilisation et le conditionnement vont être repensés d’ici fin 2012. L’usine de Capdenac, berceau de l’entreprise née en 1876, reflète à la fois son histoire et sa volonté de répondre, avec l’appertisé, aux aspirations actuelles des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *